Comment bien négocier un crédit immobilier ? Les astuces qui marchent !

Les taux d’intérêt du crédit immobilier appliqués par les institutions financières sont très captivants aujourd’hui. Cela incite davantage les particuliers à se saisir des aides financières pour construire leur propre logement. Cependant, même s’ils sont attrayants, il est toujours possible de négocier son crédit immobilier avec son banquier pour réduire le coût global du prêt. Voici nos conseils !

Personnalisez votre profil emprunteur

Il faut savoir que tous les emprunteurs ne bénéficient pas des mêmes conditions de prêt selon leur profil. Il est important d’entretenir une bonne relation de confiance avec votre banquier en apportant un dossier bien solide et en restant convaincant dans le but de votre projet. Le mieux est de disposer d’un apport personnel conséquent pour pouvoir bénéficier du meilleur taux.

 

Jouer sur la concurrence

Dans ce genre de challenge, il est également important de faire une petite prospection pour faire jouer la concurrence. Même si vous vous êtes tablé sur une banque lambda pour votre souscription de crédit immobilier, apportez une proposition écrite des autres établissements financiers, la négociation tournera en votre faveur.

 

Choisissez une assurance externe pour votre crédit immobilier

Parfois, le banquier choisit automatiquement d’affecter l’assurance emprunteur de la banque pour votre prêt. Or, il est porté à votre connaissance que vous êtes autorisés à choisir une assurance externe pour couvrir ce prêt et cela vous reviendra moins cher ! Une couverture externe pourra faire baisser le taux d’assurance jusqu’à 0,14%. Cela est non négligeable quand on sait que le coût de l’assurance peut représenter jusqu’à 30% du coût global du crédit.

 

Négociez votre IRA ou Indemnité de remboursement anticipé

L’Indemnité de remboursement anticipé constitue en général 3% du capital restant dû, c’est une grosse somme lorsque vous renoncer à votre prêt. En effet, il peut arriver que durant la période d’emprunt, vous décidez de vendre votre bien ou de rompre de votre contrat. Ainsi, vous devez payez l’indemnité de remboursement anticipé en plus du montant restant dû. Afin d’en être exonéré, négociez avec votre banquier avant la signature même du contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *