Comment financer l’achat de sa nouvelle voiture ?

Une voiture est un must have dans la vie de tous les jours, et ce, que vous ayez ou non un travail. Malgré les dépenses nécessaires dans l’entretien du 4 roues, et les révisions obligatoires, tous les 10 000 km, les particuliers ne peuvent aujourd’hui se permettre le luxe de se passer de ce genre d’accessoire. Il reste à trouver le moyen idéal et rapide pour le financer.

Vendre son ancien 4 roues

Pour ceux qui n’ont pas le temps de constituer totalement et personnellement le budget nécessaire pour l’achat de leur voiture, il y a une solution des plus pratiques : vendre votre ancien bien. Il existe des plateformes dédiées pour ce genre de démarches de nos jours, et ce, sans condition de kilométrage, de marque ou de puissance. Vous pouvez estimer votre bien gratuitement sur les mêmes sites.
Bien évidemment, vous ne pouvez espérer un prix à la même hauteur que ce que vous avez payé votre véhicule au départ. Du moins, ce sera peut-être suffisant pour vous acheter une voiture d’occasion. Moins cher, mais tout aussi puissante et disponibles en une large gamme de marque et de puissance : les véhicules de seconde main sont actuellement très prisés sur le marché.

Un prêt auto auprès des banques

Pour ceux qui souhaitent investir dans le neuf, une seule solution vous épargnera les années d’économies : un prêt auto auprès des banques. C’est le genre de prestation bancaire qui a le vent en poupe depuis quelques années. Il semble même qu’elle soit en seconde position dans la liste des crédits les plus demandés.
Pour prétendre à un crédit auto, vous devez présenter des justificatifs. En effet, c’est un prêt affecté. Comme pièce à verser dans votre dossier de demande, vous pouvez notamment utiliser les devis des concessionnaires, les promesses de vente, etc. Bien évidemment, comme bien d’autre crédit, ce dernier est sujet à un taux qui varie selon la qualité des profils emprunteurs et la durée de l’emprunt ainsi que le capital demandé. On aurait bien du mal à dire quel serait le taux idéal pour vous. Par contre, ce ne sera pas le cas des plateformes de simulation gratuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *