Faire de la moto, les équipements indispensables

Rouler en moto constitue un simple moyen de transport pratique pour certains, et un véritable hobby pour d’autres. Dans tous les cas, le motard doit disposer d’un permis adéquat (A, A1 et A2), d’une police d’assurance moto et d’un certain nombre d’équipements de protection spécifique.

De l’importance de bien s’équiper

Chaque année, le nombre d’accidents en deux-roues motorisé augmente comparé aux voitures. Selon des témoignages de passionnés de moto sur Internet, 70 % d’entre eux ont déjà vécu une expérience de chute qu’ils ne risquent pas d’oublier rapidement. De plus, le risque de blessures mortelles est plus élevé lorsque l’équipement choisi est inadéquat. Mieux vaut donc prévenir que guérir !

 

Les principaux équipements moto à privilégier

Certains équipements moto sont obligatoires, d’autres facultatifs, mais indispensables pour une protection accrue.
Le casque : il est à la fois indispensable et obligatoire afin de réduire les risques d’accidents mortels en cas de chute. Il est conseillé d’opter pour un modèle confortable et adapté à la taille de votre tête de type fermé avec visière et systèmes de fermeture à la jugulaire. Les gants : non seulement ils permettent de protéger les mains et les poignés des blessures, mais offrent également une meilleure prise en cas de transpiration. Le blouson : il doit être équipé de coudières si possible et bien ajusté à votre corps pour offrir une protection optimale en cas de chute et contre les intempéries. Le pantalon : optez pour un modèle en cuir pour vous protéger des blessures en cas d’accident et des excès de climat. Certains pantalons de motard sont même dotés de coques de protection au niveau des genoux et des hanches. Les bottes: elles ne sont pas obligatoires, mais vous apportent plus de confort lors du passage de vitesses et protègent les chevilles en cas de chute.

Les normes à respecter

L’Article R233 du Code de la route exige le port de casque et de gants certifiés : NF ou CE ou pour le premier, et NF, EPI ou CE pour le second. Le non-respect de ces règlementations peut entraîner des contraventions et de retrait de points.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *